3 critères pour choisir le portail idéal.

L’achat d’un portail pour son lieu de résidence ou pour ses locaux professionnels n’est pas une décision qui devrait être laissée au hasard, bien au contraire. En effet, cette construction sera non seulement le premier aperçu de votre univers qu’auront les visiteurs mais plus encore, elle sera un gage de sécurité et une véritable défense entre vous et l’extérieur. C’est donc un élément essentiel de votre quotidien, qu’il convient de choisir avec soin.
Voici donc trois critères sur lesquels prendre le temps de s’attarder pour trouver le portail idéal …

Le PLU en vigueur sur la commune.

En premier lieu, il est indispensable de se renseigner sur les modalités du PLU, ou Plan Local d’Urbanisation. Une étape qui devrait être la toute première de votre processus de réflexion, puisqu’elle pourrait fortement restreindre le rayon de vos possibilités. Car, consultable en mairie, ce document établit des normes auxquelles il est impossible de déroger et pourrait imposer à votre futur portail un certain type de coloris, de forme ou de matériaux. De plus, cette étape est encore plus importante dans le cas d’un site classé, à propos duquel les modalités sont d’autant plus acérées et implacables. Veillez donc à vous renseigner au préalable, pour faire votre choix en toute connaissance de cause !

Le type d’ouverture.

Second critère à étudier, celui de l’ouverture. A vrai dire, il en existe deux types, coulissante et à battant. Et chacune comporte ses spécificités.
Ainsi, le portail coulissant permet de ne pas gâcher de la place inutilement et de maximiser l’occupation de l’espace intérieur. En outre, le fait que l’on puisse régler l’ouverture permet de se passer de portillon réservé aux piétons. Mais son installation nécessite en revanche beaucoup d’espace latéral et un surcoût important par rapport au portail à battant.
Au contraire, ce dernier apparaît comme plus abordable financièrement. Cependant, il est soumis à deux contraintes qu’il est essentiel de prendre en compte ; le rayon de l’ouverture et le respect de la circulation sur la voie publique. Cela puisque ce type de portails étant composé de deux vantaux, ceux-ci doivent avoir la place de s’ouvrir correctement. Ce qu’ils peuvent faire vers l’intérieur ou vers l’extérieur. Or, une ouverture vers l’intérieur empiète nécessairement sur votre espace jardin et vous devrez laisser libre suffisamment d’espace pour permettre l’ouverture du portail. Pour autant, si vous choisissez un portail dont les vantaux s’ouvrent sur l’extérieur, il faudra veiller à être en règle avec la Direction Départementale de l’Equipement et à ne pas gêner la circulation des piétons.

Le choix de la motorisation du portail.

Autre critère de choix, celui de la motorisation du portail. Là encore, deux écoles. Cela parce que s’il est très tentant de pouvoir activer l’ouverture du portail directement depuis son véhicule ou à l’abris du bâtiment, cela comporte aussi un certain surcoût. Mais c’est également une sécurité supplémentaire et un confort incontestable au quotidien. Et sachez qu’en cas de panne du moteur, il sera toujours possible d’ouvrir votre portail manuellement !

Alors, prêts à rencontrer votre portail idéal ?

 Cet article est une contribution libre rédigée par un auteur partenaire et non par la société elle-même.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *